Nos actions du premier trimestre 2013

6 mars 2013 : communiqué de presse de Nageurs Citoyens

2 mars 2013 : l’association écrit informe ses adhérents de l’arrêt de la grève, et confirme sa volonté de continuer pour améliorer la situation. Objectifs : ouverture des piscines en soirée pour le grand public, meilleur entretien technique, amélioration du service dans les établissements, révision du règlement de 1981.

1e mars 2013 : alors que le dossier traînait depuis plus de 9 mois, la Mairie de Paris trouve en une semaine un accord avec les maîtres-nageurs grévistes.

24 février 2013 : le Journal du Dimanche contacte Nageurs Citoyens, qui est citée pour la première fois dans la presse : http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Actualite/Piscines-parisiennes-fin-des-vagues-593344.

3 articles suivent les jours suivants, dans :
Le Figaro
20 minutes
et liberation.fr

22 février : lancement d’une pétition en ligne pour réclamer l’ouverture des piscines aux horaires prévus, l’élargissement des horaires et un meilleur service.

18 février 2013 : ouverture du site internet. 75 personnes adhèrent en ligne à l’association  en dix jours (18 -27 février).

9 février 2013 : deuxième réunion des Nageurs Citoyens, valant assemblée générale constitutive de l’association. Les statuts sont approuvés. Un bureau de 7 personnes se met en place pour gérer l’association. Premières démarches et prise de contact avec le site partenaire nageurs.com.

1e février 2013 : plus de 30 personnes ont écrit à l’adresse indiquée sur l’affiche. Les messages de soutien commencent à arriver. Un premier site internet se met en place.

19 janvier 2013 : première réunion des Nageurs Citoyens, un samedi matin, dans un café ; sentiment partagé de déception face aux fermetures à répétition, mais aussi volonté d’agir pour faire changer les choses. Constat de dispersion des nageurs. Il est décidé de créer une association.

6 janvier 2013 : 2 nageurs citoyens se parlent devant une piscine fermée. Ils décident de ne pas en rester là et de rassembler : ils ouvrent une adresse mail et posent une première affiche.

Share it !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn