Nos objectifs

Qui sommes nous ?

Nageurs Citoyens est une association loi 1901 née de la rencontre, en janvier 2013, de plusieurs nageurs indépendants des piscines parisiennes, fatigués des grèves à répétition, des fermetures impromptues et des problèmes techniques depuis plus d’un an dans les établissements de la Ville de Paris.

Le problème

Dans cette capitale européenne de plus de deux millions d’habitants, il est devenu presque impossible de nager régulièrement, à moins d’être membre d’un club ou écolier scolarisé.
La grève qui a sévi dans les piscines parisiennes durant de longs mois a surtout touché le grand public, et dans une moindre proportion les scolaires et les clubs.
Les nageurs indépendants qui constituent la plus large population d’usagers ne sont pas représentés de manière structurée.
Alors que les clubs, organisés, bénéficient de larges horaires pour nager en soirée et que les écoles ont en principe accès aux créneaux du milieu de journée, nous défendons donc les intérêts des nageurs du grand public.

Ce que nous ne sommes pas

Nageurs Citoyens n’est pas un site d’information sur l’ouverture des piscines à Paris.
Nous n’avons aucune vocation institutionnelle et ne sommes pas liés à l’administration parisienne.
Pour des informations à jour, il est préférable de s’orienter vers d’autres sites spécialisés, tels que www.nageurs.com.
Nageurs Citoyens n’est pas un blog ni un forum pour échanger sur les piscines. Notre vocation est d’agir : partant d’un problème patent, que l’on peut constater plusieurs fois par semaine depuis un an, nous cherchons à regrouper les forces du grand public pour agir et faire changer les choses.
Nageurs Citoyens est une association non partisane. Nous ne sommes ni de droite ni de gauche. Dans la campagne qui s’annonce pour les élections municipales en 2014, nous défendrons juste les intérêts des nageurs du grand public.
Nageurs Citoyens n’a pas pris position dans la grève récente. Nous n’accusons ni ne soutenons ni les MNS, ni les PVP, ni le personnel technique, ni les directeurs de piscines.
Nous demandons juste que les problèmes soient résolus au plus vite, dans le cadre des lois et règlements.

Rêvons un peu…

Nous rêvons du jour où le grand public, les écoles et les clubs se partageront équitablement les piscines parisiennes ; où les piscines seront ouvertes sur des horaires larges et où, sous la supervision d’un personnel aidant et attentif, dans une bonne ambiance, un maximum de citoyens pourront, dans tout Paris, s’adonner à la saine et ludique activité qu’est la natation.

Nos 3 objectifs

1. Garantir l’ouverture effective, aux horaires prévus, des piscines parisiennes. Cela signifie d’abord mettre fin à la grève. Si celle-ci ne peut être évitée, le public a le droit d’être informé à temps de la fermeture des piscines.

2. Augmenter les plages horaires d’utilisation des piscines parisiennes. Un meilleur équilibre doit être trouvé avec les clubs de natation, quitte à réviser le planning ou opérer un partage des piscines en différentes lignes d’eau. En outre, dans une capitale de plus de deux millions d’habitants, l’élargissement des horaires de natation, notamment en soirée jusqu’à 22 heures ou 23 heures, est nécessaire.

3. Améliorer le service rendu au sein des piscines : c’est le « vivre ensemble » dans les bassins. Nous estimons que les maîtres-nageurs ne doivent pas seulement veiller à la sécurité du public, mais aussi assurer la bonne information de tous et l’harmonie des relations dans les lignes de nage. Mais nous souhaitons aussi, autant que nécessaire, améliorer le service dans les vestiaires et la propreté des installations.

Les fondateurs

L’association a été fondée le 9 février 2013 par 12 personnes, qui ne se connaissaient pas mais qui sont motivées par le même but. Ces nageurs viennent d’horizons divers : médecin, étudiant, retraité, cadre administratif, dirigeant d’entreprise, parisiens ou habitants de la proche banlieue, célibataires ou mères de famille… Ils sont (par ordre alphabétique) : Alexis, Benjamin, Elisabeth, Emmanuel, Gemma, Gilles, Gilles, Jean-Pierre, Marie, Maryse, Philippe et Stéphane.

Share it !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire