Des sardines bien en vue

La presse parisienne a largement saluté le succès de la 3ème « opération sardines » des Nageurs Citoyens :

Le Parisien : un bandeau en première page et une pleine page dans l’édition du 28 septembre.

 
Le JDD du 29 septembre :

 
Nous nous réjouissons que le sujet des piscines à Paris commence à faire surface. Dans ce contexte, l’association réitère son souhait de travailler avec tous sans exclusive : les élus, l’administration, les MNS, tous les personnels techniques et les nageurs de bonne volonté, pour faire de nos piscines parisiennes des lieux agréables, détendus, ouverts sur de larges horaires, pour le sport, la détente et la convivialité à Paris.

Opération sardines n°3

Les Nageurs citoyens ne sont pas contents : trop de piscines fermées, cassées, en grève. Le partage avec les clubs n’est pas organisé. C’est la cohue dans les bassins. La mairie imagine construire des établissements pour 2016 mais ne sait pas gérer le dimanche suivant.

Pour manifester contre cette situation, nous organisons une « opération sardines » samedi 27 septembre à 11h30, dans une piscine de la rive gauche. Opération pacifique, festive, démonstrative et revendicative.

Rejoignez-nous pour 30 minutes de manifestation : un peu de temps pour une action collective ! café et croissants garantis à la sortie.

C’est la rentrée, sauf dans les piscines

La rentrée est décidément un peu difficile pour la Direction de la jeunesse et des sports de la Ville : 27 piscines fermées le 4 septembre, 26 le 7 septembre (sur 39)… Et tous les dimanches, entre 20 et 25 fermetures. La moyenne sur la période 1er juillet – 31 août aura été de 19 piscines fermées tous les jours (notre fichier excel disponible sur simple demande) ! notons que cette situation est inédite à Paris.

Le bureau exécutif maintient un dialogue constant avec la mairie pour lui mettre la réalité en face des yeux. Cette dernière accepte désormais la réalité de nos chiffres. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut agir maintenant. A quand un élargissement des horaires ? A quand une vraie gestion ? Que fait la DJS ?