Des points positifs dans les piscines

Les MNS de la piscine Georges Hermant ont pris l’initiative, en ce début de mai, d’installer un couloir supplémentaire pour les nageurs. Cela porte à 5 le nombre total de couloirs délimités. Quand on sait que l’année avait commencé avec 3 couloirs, c’est un beau progrès. Et on note même l’ajout d’une ligne brise-vague, soit deux au lieu de trois. Merci Hermant !

– Le directeur de la piscine Keller lance une consultation auprès du public pour savoir ses points positifs et ce qui est améliorable. Bonne initiative pour se mettre à l’écoute des nageurs du public. Les Nageurs Citoyens envoient leur réponse.

Actions du 2e trimestre 2013

– 6 juin et 28 mai : RDV avec les mairies des 17è et 2è arrondissements

–  3 juin 2013 : deuxième RDV avec la Direction de la Jeunesse et des Sports ; les Nageurs Citoyens défendent à nouveau des horaires plus larges pour les piscines parisiennes

– 20 mai 2013 : finalisation de la première synthèse globale des incidents relevés dans les piscines parisiennes, sur tiers du réseau ; on y dénombre pas moins de 40 incidents ou fermetures, depuis la fin de la grève

– 21 avril 2013 : les Nageurs Citoyens écrivent aux 20 mairies d’arrondissements, pour leur demander une distribution plus équitable des créneaux en soirée entre les clubs et le grand public

–  27 mars 2013 : la Ville de Paris demande à parler aux Nageurs Citoyens. Premier RDV à la Direction de la Jeunesse et des Sports (DJS). Les propositions de l’association pour améliorer la situation des piscines sont officiellement remises à l’administration des piscines parisiennes

Nos propositions

Lisez nos propositions et le résultat de notre sondage

En mars 2013, nous vous avons sollicité pour évaluer nos propositions et dégager des priorités. Nous remercions les 150 personnes qui ont pris le temps de répondre à ce questionnaire.

Le résultat de ce sondage est intégré à notre document de propositions.

N’hesitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos commentaires sur ce document que nous continuons à amender sur la base des retours qui nous sont faits.

Nous utiliserons le résultat de cette enquête dans le cadre de nos démarches auprès des élus et des professionnels.

Nos actions du premier trimestre 2013

6 mars 2013 : communiqué de presse de Nageurs Citoyens

2 mars 2013 : l’association écrit informe ses adhérents de l’arrêt de la grève, et confirme sa volonté de continuer pour améliorer la situation. Objectifs : ouverture des piscines en soirée pour le grand public, meilleur entretien technique, amélioration du service dans les établissements, révision du règlement de 1981.

1e mars 2013 : alors que le dossier traînait depuis plus de 9 mois, la Mairie de Paris trouve en une semaine un accord avec les maîtres-nageurs grévistes.

24 février 2013 : le Journal du Dimanche contacte Nageurs Citoyens, qui est citée pour la première fois dans la presse : http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Actualite/Piscines-parisiennes-fin-des-vagues-593344.

3 articles suivent les jours suivants, dans :
Le Figaro
20 minutes
et liberation.fr

22 février : lancement d’une pétition en ligne pour réclamer l’ouverture des piscines aux horaires prévus, l’élargissement des horaires et un meilleur service.

18 février 2013 : ouverture du site internet. 75 personnes adhèrent en ligne à l’association  en dix jours (18 -27 février).

9 février 2013 : deuxième réunion des Nageurs Citoyens, valant assemblée générale constitutive de l’association. Les statuts sont approuvés. Un bureau de 7 personnes se met en place pour gérer l’association. Premières démarches et prise de contact avec le site partenaire nageurs.com.

1e février 2013 : plus de 30 personnes ont écrit à l’adresse indiquée sur l’affiche. Les messages de soutien commencent à arriver. Un premier site internet se met en place.

19 janvier 2013 : première réunion des Nageurs Citoyens, un samedi matin, dans un café ; sentiment partagé de déception face aux fermetures à répétition, mais aussi volonté d’agir pour faire changer les choses. Constat de dispersion des nageurs. Il est décidé de créer une association.

6 janvier 2013 : 2 nageurs citoyens se parlent devant une piscine fermée. Ils décident de ne pas en rester là et de rassembler : ils ouvrent une adresse mail et posent une première affiche.

Notre Demarche

Notre but est de nager, tout simplement.

Notre ambition simple est de pouvoir s’adonner à la natation, saine et ludique activité, le plus souvent possible, dans la bonne humeur et à des horaires prévisibles.
Pour cela, il faudrait que les horaires d’ouverture prévus pour le grand public soient respectés et, si possible, que ces horaires soient étendus.

Nos actions :

– D’une part, nous écrivons et rencontrons les élus et l’administration des piscines parisiennes pour leur demander de résoudre les conflits en cours ; sont prévus des courriers, pétitions, rendez-vous, présences dans les conseils de quartiers, articles dans la presse et, si nécessaire, des actions en justice.

– D’autre part, nous élargissons constamment notre base d’adhésions et de contacts, afin de démontrer la crédibilité de la démarche et peser dans le débat.

Notre démarche est constructive. Nous n’attaquons aucune catégorie de personnel –ni ne les soutenons-, mais cherchons à clarifier la situation en mettant en avant les intérêts d’un groupe très large, celui des nageurs du grand public, que personne n’entend dans cette histoire.